Enfin un ‘hub’ pour le Cameroun !

À la suite des experts du BénIn et de la RDC, les experts du Cameroun ont aussi décidé de lancer leur Hub “Communauté de Pratique”. Je vous présente ici la vision que nous allons mettre en oeuvre. Nous espérons que vous nous rejoindrez. 

Un blog par Roger Etoa

15491661_10205910300876275_408103489_o

Depuis le début de l’année 2016, le Cameroun a enregistré une série de crises médiatico-sanitaires (affaire Koumateké, quintuplés de l’hopital central, décès du Dr Ngo Kana, AVC de Song, pénuries de vaccins, etc.). Toutes ces crises ont eu un retentissement  auprès de l’opinion publique et des politiques. Dans l’urgence les hautes autorités sanitaires ont essayé de rectifier le tir avec des mesures dont l’efficacité doit encore être évaluée.

Comment prendre des décisions de santé publique rationnelles pour garantir leur efficacité sur le terrain ? Les evidence-based policies peuvent-elles progressivement entrer dans les habitudes des preneurs de décision en santé publique ? Pour l’instant, on peut penser qu’on en est encore loin.

Pour autant le Cameroun est l’un des pays en Afrique qui compte le plus d’experts de santé publique formés à travers les meilleures écoles et universités du monde entier. Une masse critique d’experts que certains pays du continent pourraient nous envier. Ces experts travaillent pour certains dans les administrations publiques, mais d’autres exercent dans des organismes privés nationaux ou internationaux ou même à leurs propres comptes.

ET POURQUOI LE HUB ?

La première ressource d’un pays est d’abord celle des hommes et des femmes.  Avoir des experts de qualité, bien formés et bien arrimés aux mutations et contraintes du temps et des événements, créent de la valeur ajoutée pour un pays. Comme experts de la santé, notre responsabilité collective est devoir comment favoriser de maximiser le potentiel de cette intelligence collective pour nos systèmes de santé. L’avènement des communautés de pratique a amorcé un début de solution à la dispersion spatiale et la dilution intellectuelle des experts. Sur des thèmes précis, les experts se sont regroupés en communautés de pratiques (CoPs) pour réfléchir et interagir ensemble sur un secteur particulier de la santé publique (financement de la santé, prestations des services, qualité des soins hospitaliers, médicaments, etc.). Les substrats de ces différentes interactions entre experts des CoPs ont permis de faire des avancées notables à titre individuel (accès aux connaissances, aux articles scientifiques, aux opportunités comme des offres d’emploi, des cours…) ou collectifs (directives, recommandations, études stratégiques, appui institutionnel…) ces dernières années.

De nombreux experts camerounais sont membres actifs des CoPs et certains y jouent des rôles de facilitateurs. Leurs apports sont très appréciés par leurs congénères du monde entier. Leurs contributions seraient encore plus intéressantes pour nous si elles portaient  également  sur des problématiques en rapport avec spécifiquement le système de santé camerounais. C’est la raison d’être du Hub Cameroun.

COMMENT FONCTIONNE LE HUB CAMEROUN ?

Le Hub Cameroun ambitionne de faire adhérer tous les experts en rapport avec le système de santé camerounais (nationaux ou étrangers) sans distinction de branches de santé publique ou de niveau d’exercice. Grâce à une plateforme numérique principale (Google Groupe), les experts rejoignent le furm électronique du Hub soit suite à une invitation envoyée par l’administrateur, soit à la suite d’une demande d’adhésion. Sur cette plateforme les interactions consistent aux publications, commentaires, discussions, annonces, etc. sur des thèmes intéressant les acteurs ou les problématiques ou les institutions. Tout ceci permet au Hub Cameroun de remplir les fonctions suivantes :

  • mettre en réseau les experts impliqués dans le système de santé du Cameroun;
  • faciliter le partage des connaissances sur diverses stratégies de renforcement des systèmes de santé;
  • mettre en avant des expériences originales développées à l’intérieur du pays;
  • organiser des événements et rencontres physiques;
  • diffuser les opportunités d’échange ou de formation pour les experts nationaux ;
  • promouvoir l’expertise camerounaise en interne et en externe (en invitant également les experts nationaux à rejoindre les projets collaboratifs sur Collectivity);
  • faire le lien et la représentation des CoP mères au Cameroun par le recrutement de membres et l’alimentation de façon quantitative et qualitative sur des sujets pertinents.

En dehors de ces fonctions, le Hub Cameroun permet surtout aux experts de se révéler, de se sublimer, de trouver au fond d’eux-mêmes les ressources intellectuelles insoupçonnées susceptibles de contribuer à l’amélioration de notre système de santé. Le Hub Cameroun permet donc aux acteurs du système de santé camerounais de rester en constante éveil intellectuel, parce que les solutions aux problématiques du système de santé de ce pays viendront d’abord de ses propres acteurs. Le but ultime du Hub Cameroun reste donc de réussir son ancrage institutionnel et sa coopération avec tous les acteurs du système de santé camerounais, y compris les preneurs de décision.

Le Hub Cameroun est inclusif et continuera en permanence de recruter des experts. Aujourd’hui, nous sommes déjà plus de 130 membres. Vous n’en faites pas encore partie ? Vous pouvez vous inscrire ici. Vous pouvez également envoyer votre mail à l’administrateur du google groupe à l’adresse suivante (fmsb09@gmail.com).

L’année 2017 sera celle du déploiement sur le terrain du Hub Cameroun. Si vous êtes déjà membres, nous espérons que vous serez plus impliqués dans nos activités. Si vous ne l’êtes pas encore, rejoignez-nous au plus vite !

« Qui veut aller vite va seul. Qui veut aller loin va avec les autres » (Proverbe africain)

One comment

  1. Congratulations to the initiator of the “HUB Cameroun”. This is a very intersting initiative. I hope more and more health professionnal and services beneficiaries will participate in the forum to exchange ideas. It may be important to propose thematic focus for discussions and some one could make the summary for the achieves.
    Regards

    Etienne Kembou

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *